La ville de Saint-Tropez en ces temps de crise sanitaire

La pandémie du Coronavirus n'a laissé indifférente aucune ville au monde. La ville de Saint Tropez n'en fait pas l'exception. Plusieurs événements ont connu le jour depuis l'avènement de cette pandémie. Découvrez toute l'actualité du coronavirus à Saint Tropez ici.

Quelques mesures mises en application dans la ville de Saint Tropez

Coronavirus et vie à Saint TropezSuite aux mesures annoncées par le Président de la République Emmanuel Macron le 28 octobre dernier, la première adjointe Sylvie Ciri a repris le travail du service des urgences, qui avait été créé pour surveiller la fermeture du 17 mars au 11 mai.

Des mesures immédiates ont été prises pour assurer la continuité des services publics et renforcer l'assistance fournie par la municipalité, notamment pour les personnes âgées seules.

Les mesures suivantes ont été prises depuis le 30 octobre :

  • L'hôtel de ville de Saint Tropez et ses services restent ouverts au public. Il vous est conseillé de prendre rendez-vous par e-mail
  • Le numéro de téléphone 04 94 55 90 00 est disponible de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 19 h et répond aux questions des citoyens sur la prison.
  • Les reçus de paiement sont disponibles à l'accueil des bâtiments publics de la mairie, du CCAS, de la police métropolitaine, de la capitainerie, des services techniques, des PC du parking du port et des points de restauration ouverts.
  • La Maison des jeunes est fermée, mais le Centre d'action communautaire est ouvert de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Le numéro de contact est le 04 94 97 81 57. Le service de livraison à domicile est maintenu et le service de courses pour les personnes âgées isolées est rétabli.
  • Le Passenger Service Point (CPP) de la ville de Saint Tropez a été maintenu et le stationnement gratuit de deux heures au port a été prolongé pour tout le mois de novembre.
  • Les services de livraison à domicile pour senior : Une décision salutaire du gouvernement pendant cette pandémie !

Les services de livraison de nourriture à domicile continuent d'être disponibles pour les personnes âgées de 60 ans et plus en confinement dans la ville de Saint Tropez. Pour utiliser ce service pour vous ou votre famille, contactez le CCAS au 04 94 97 81 57 de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. L'inscription et la mise en place sont rapides (48 heures). Les livraisons sont effectuées dans le respect des normes d'hygiène et des mesures barrières. Ce service est une véritable alternative pour les personnes les plus vulnérables ou isolées dans la ville de Saint Tropez et environs. Le coût de la nourriture est de 8,50 euros par jour pour un déjeuner complet et une collation le soir.

Coronavirus : Un été coloré dans la ville de Saint Tropez

L'afflux de touristes au mois d'août a entraîné une augmentation significative du nombre d'infections à coronavirus dans la baie. Les entreprises de la ville de Saint Tropez et leurs équipes de travailleurs saisonniers ont été particulièrement touchées. Certains casinos de la ville de Saint Tropez ont été fermés.

Le Café Sénéquier a rouvert ses portes le 25 août, avec des normes d'hygiène strictes et une extension de la terrasse. Également, en fin juillet, un foyer groupé a été détecté dans le restaurant Le Pablo dans la ville de Saint Tropez, où 18 employés ont été testés positifs au coronavirus, et dans le restaurant Indie Beach à Ramatuelle, appartenant au même propriétaire, où deux employés saisonniers ont également été testés positifs. Quelques jours plus tard, le restaurant italien Noto Place des Lices et le restaurant marocain Le Salama ont fermé leurs portes par mesure de précaution pour tester leur personnel.

Des réouvertures plus délibérées

Après avoir été fermé pendant 15 jours suite au contrôle positif de deux employés de coronavirus, selon la direction de l'entreprise, le célèbre Café Sénéquier a rouvert ses portes le 25 août pour les habitants de la ville de Saint Tropez. « Nous avons suivi des protocoles sanitaires impeccables depuis le début. Nous proposons des masques à nos clients depuis le mois de juin, et le gel hydroalcoolique est utilisé régulièrement par tous les clients. Mais lorsque notre personnel faisait du shopping ou rendait visite à ses amis, la contamination venait probablement de l'extérieur », explique Patrick Servant, PDG de Sénéquier et Chloé Boullët, directrice générale. « Depuis lors, toutes les équipes ont été testées deux fois. Les résultats permettent de poursuivre le travail dans le calme et la clarté. Aujourd'hui, avec la rentrée scolaire, l'effervescence s'est calmée, mais heureusement nous sommes pleins et nos clients sont ravis de trouver le 'cœur rouge' sur le quai », ajoute le directeur.

Quatre entreprises sont concernées sur la plage de Pampelonne

Les plages de Verde et Moorea à Ramatueli ont dû être fermées le 5 août en raison d'une violation du protocole d'hygiène. En pleine saison, une interdiction administrative de 15 jours a été prononcée, contestée par Christophe Coutal, directeur de Mooréa. Ce dernier a fait appel auprès du tribunal administratif, mais en vain. Cependant, la plage a été rouverte le 20 août.

Le 15 août, au lendemain d'un week-end chargé, le Palmiers Club et la plage de Loulou ont fermé leurs parasols pour quelques jours afin de permettre au personnel de reprendre les contrôles. Ils ont depuis rouvert leurs portes. « Il était inquiétant que, malgré nos suggestions, les discothèques ne soient pas rouvertes », commente Jean Pierre Giribelli, président de l'Umih Var. Les fêtes se sont déplacées vers les bars, les restaurants et les plages. La fréquentation était historiquement élevée et le flux était incontrôlable. Après la naissance, l'industrie devait sortir de la crise et les clients voulaient faire la fête. Sur une note positive, « ce fut un bel été pour le spa, mais il faut maintenant surveiller au maximum le protocole d'hygiène et surtout s'assurer que les clients y adhèrent. C'est une condition préalable pour terminer la saison sur une bonne note », souligne-t-il.

Autres actualités intéressantes sur la ville de Saint Tropez pendant cette crise sanitaire

Malgré l'épidémie du coronavirus dans la ville touristique de Saint Tropez, le profil des touristes n'était pas le même que les années précédentes : « Normalement en été, 85 % des touristes sont internationaux et 15% français, mais cette année la proportion est de 60 % », a déclaré à l'AFP Claude Maniscalco, directeur de l'office du tourisme.

La tendance générale sur la célèbre Côte d'Azur, qui a connu un BOOM des réservations depuis le 20 juillet, est « principalement due à l'arrivée de visiteurs français et de visiteurs des pays voisins », confirme l'office régional du tourisme. Autre signe du mécontentement des étrangers : le trafic à l'aéroport international le plus proche, Nice, a été "divisé par deux" pendant l'été, selon la direction.

Les responsables du tourisme à Saint Tropez affirment qu'il y a plus de familles qui ne s'amusent pas trop et plus d'excursionnistes, tout ça, faute de la pandémie du coronavirus. Depuis juillet, le nombre de pavillons français a augmenté de 43 %, alors que le port méditerranéen accueille habituellement les immenses yachts de la jet-set mondiale, principalement en provenance de Russie, des États-Unis et des États du Golfe.